[Identification]

27 septembre 2017 - La Banque de France

AGENDA
Le 28/06/2018
GARDEN PARTY 2018 POUR LES ENTREPRISES DU PAAP
GARDEN PARTY 2018 POUR LES ENTREPRISES DU PAAP

                 

Toutes les personnes inscrites peuvent récupérer le ticket d'entrée à l'Association des Entreprises en échange du réglement

45 rue Frédéric Joliot PAAP

Règlement par chèque ou espèces

 

 

Capture_garden_party.JPG

Contexte économique général et conjoncture en PACA

La conjoncture à la rentrée en Provence-Alpes-Côte d’Azur : contexte et perspectives à court terme

Les éléments recueillis lors de nos enquêtes font ressortir des évolutions d’activité qui confirment une amélioration de la situation des entreprises.
Dans l’Industrie, la croissance du rythme des fabrications est portée à la fois par la demande intérieure et par les exportations. Pour la troisième année consécutive, une hausse des dépenses d’investissement est anticipée.
Dans les Services Marchands, soutenue par une demande bien orientée, une nouvelle progression des transactions est observée dans la majorité des filières.
Dans la Construction, la production, les dépenses d’investissement et l’emploi sont en hausse dans toutes les composantes.

Les informations collectés début septembre auprès d’un échantillon d’entreprises et établissements représentatifs de l’économie régionale dans l’Industrie, les Services et la Construction, employant près de 160 000 salariés et réalisant plus de 31 milliards d’euros de chiffre d’affaires, confirment les tendances observées lors de nos enquêtes mensuelles de conjoncture : une amélioration de la conjoncture internationale et nationale couplée à une demande intérieure et étrangère plus soutenue a induit une amélioration de l’activité.
Comme anticipé, les transactions dans les services marchands progressent (+ 6,2 %), tendance en amélioration de 0,5 point avec celle observée en début d’année. Les dépenses d’investissements sont en hausse de 8,8 %. L’emploi serait à nouveau favorablement orienté  (+ 2,5 %) et ce dans l’ensemble des filières.

Dans l’industrie, la croissance de la production se renforce de façon sensible (+ 4,7 %), soit 2,5 points par rapport aux anticipations de début d’année. Cette progression d’activité est liée à la fois à la hausse de la consommation des ménages, à la reprise de l’investissement, mais aussi à la bonne orientation des échanges internationaux (+ 6,1 %). Les dépenses d’investissement augmenteraient pour la troisième année consécutive ; elles concerneraient la mise aux normes des installations et l’accroissement des capacités de production. La situation de l’emploi se renforcerait, avec une progression des effectifs de 1,2 %.

Marqué par une stabilité globale en 2016, le secteur de la construction, se redresse en 2017 avec une progression attendue de 3,4 %, en amélioration de 1 point par rapport aux premières prévisions. En effet la demande privée et publique est venue soutenir cette tendance favorable. Dans ce contexte, les dépenses d’investissements ont été revues à la hausse, avec une progression de 6,2 % soit 3 points de plus que les premières prévisions. Après plusieurs années ou l’emploi s’est dégradé, en 2017 une augmentation serait observée (2,3 %) majoritairement dans le bâtiment.


Banque de France Marseille


Bernard BENITEZ



Les Nouvelles Publications 13 octobre 2017